Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 23:50



Dans l’excellente émission Ça vous dérange, d’Éric Lange, diffusée sur France-Inter lundi 6 juillet 2009,
on a pu entendre Noël Mamère affirmer péremptoirement que la quasi unanimité des scientifiques se range derrière les thèses du GIEC à propos du réchauffement climatique, que ceux qui s’y opposent sont ultra-minoritaires et qu’il n’y a plus guère que Claude Allègre pour en faire partie. C’est une affirmation mensongère, sempiternellement répétée par les écologistes, ce qui n’en fait pas pour autant une vérité. Beaucoup de journalistes se contentent de l’enregistrer ou de la répéter sans la vérifier.

 


A l’appui de ce que j'affirme j’avancerai trois exemples.

 

 

Le 6 avril 2006 soixante scientifiques internationaux spécialisés dans des disciplines relatives au climat ont écrit une lettre ouverte au Premier Ministre canadien, Stephen Harper, par laquelle ils lui proposaient que soient organisées « des auditions extensives, impartiales et ouvertes au publics, afin d’examiner les fondements scientifiques des plans du gouvernement fédéral relatifs au changement climatique ». En effet, à leurs yeux « les preuves expérimentales ne soutiennent pas les modèles climatologiques actuels, et il y a donc peu de raisons de faire confiance aux prédictions de ces modèles ». Dans cette lettre ils affirment également : « “Le changement climatique est réel” est une phrase sans signification que les activistes utilisent de manière répétée pour convaincre le public qu’une catastrophe climatique est imminente et que l’humanité en est la cause. Aucune de ces peurs n’est justifiée. Le climat de la planète change en permanence à cause de facteurs naturels et l’impact de l’activité humaine est difficile à séparer de ce “bruit”».  (Traduction française, de Frédéric Wauters :  http://www.institutmolinari.org/editos/20061005.htm ).


 

Dans mon article du 10 mai 2009  Du danger des modèles en sciences je signalais la publication de la version française du Report of the nongovernmental international panel on climat change intitulée C'est la nature, et non l'activité humaine qui détermine le climat. La version anglophone de ce rapport a été publiée le 3 mars 2008 par un panel international de vingt-quatre scientifiques de haut niveau. Ce rapport conteste les thèses du GIEC sur l'origine anthropogénique du réchauffement climatique, en particulier l’utilisation de modèles non vérifiés empiriquement, voire en contradiction avec de nombreux faits empiriques. Les douze premières pages de ce rapport sont accessibles à ceux qui n’ont pas de culture scientifique (traduction en français du rapport).


 

Troisième exemple, le dernier pour ce qui concerne le présent article, mais on pourrait en citer d’autres. En mai 2008 une pétition a été lancée aux États-Unis, s’opposant aux thèses du GIEC. Fin 2008 cette pétition avait déjà reçu plus de trente mille signatures de scientifiques américains, ayant au minimum le Bachelor of Science, diplôme universitaire équivalent à un bac + 4 français, exclusivement dans les sciences de la nature, dont 9000 PhD, docteurs en sciences (bac + 7 français). Le texte anglais de cette pétition est reproduit ci-dessous (dossier complet de la pétition, en anglais).


 

Ma conclusion : on ne peut vraiment pas dire que Claude Allègre soit un vieux fou solitaire.

Voir aussi mon article : Climatologie politiquement incorrecte


 

Texte de la pétition de mai 2008 signée par plus de 30 000 scientifiques américains

  We urge the United States government to reject the global warming agreement that was written in Kyoto, Japan in December, 1997, and any other similar proposals. The proposed limits on greenhouse gases would harm the environment, hinder the advance of science and technology, and damage the health and welfare of mankind.

  There is no convincing scientific evidence that human release of Carbon dioxide, methane, or other greenhouse gases in causing or will, in the foreseeable future, cause catastrophic heating of the Earth's atmosphere and disruption of the Earth's climate. Moreover, there is substantial scientific evidence that increases in atmospheric carbon dioxide produce many beneficial effects upon the natural plant and animal environments of the Earth.



Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Climat
commenter cet article

commentaires

ChanteurDeCharme 06/01/2010 14:49


Je ne suis pas d'accord avec vous au sujet de la taxe carbone. Elle aurait le grand avantage d'être réversible et de financer le développement de nouvelles sources d'énergie dont il faudra bien
disposer un jour ; pour moi, c'est une prime d'assurance, car après tout, peut-être bien que le réchauffement climatique est d'origine humaine, non ?
Mais, même si je suis assez convaincu, je salue les opinions indépendantes.


Laurent Berthod 08/01/2010 09:31


Merci de votre commentaire.

Je partage votre avis sur l'utilité d'investir dans la recherche de sources d'énergie alternatives aux combustibles fossiles, puisqu'un jour les réserves en seront épuisées. Mais point
n'est besoin d'instituer une taxe pour ce faire.

Cette taxe n'est que poudre au yeux médiatico-écolo-sarkozienne. Savez-vous qu'en Suède, citée par nos écolos comme un modèle exemplaire, notamment pour le niveau de sa taxe carbone, il n'y a pas
de TIPP et que l'essence à la pompe y est moins chère qu'en France, sans taxe carbonne !


Jolibois 30/12/2009 12:54


Pour ceux qui croient encore que les sceptiques sont payés par Exxon Mobil, je conseille la lecture suivante :

http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6985


Laurent Berthod 03/01/2010 00:48


Je mets l'adresse sous forme de lien :

http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6985


Jolibois 28/12/2009 17:28


Il existe un nombre croissant de scientifiques qui mettent en doute les conclusions du GIEC.
Je suis heureux que les études de ces scientifiques minoritares commencent à être relayés par certains médias. la science a tout à y gagner, et l'humanité également.
L'écologie ne doit pas devenir une idéologie ni une religion, mais doit s'appuyer sur des vérités scientifiques clairement établies.


Laurent Berthod 29/12/2009 22:40



 


Je suis bien d'accord avec vous concernant les scientifiques. Pour les media je reste encore un peu dubitatif. Il est certain en tout cas que
Stéphane Foucart et Sylvestre Huet, intoxiqueurs publics N°1, de la maison "Foucart, Huet, Bouvard et Pécuchet, farces et attrapes" persistent à essayer de maintenir le couvercle bien fermé sur
la marmite ! Mais ils finiront bien par sauter quand la pression sera devenue trop forte.

Merci de votre commentaire.


 



grimor 08/12/2009 15:03


Je pense, qu'il faut arrêter de faire de mélanger politique et science. Claude Allègre se sert de cette polémique sur le réchauffement climatique pour revenir devant les média. TOUS les arguments
qu'il utilise ne sont pas valables, car ils sont tous simplement faux.
Par exemple, à son niveau de compétence, il sait très bien qu'on ne confond pas une valeur moyenne et une valeur ponctuelle. Mr Allègre utilise des modèles numériques pour ses travaux sur les
cycles biochimiques, et pourtant il utilise encore l'argument :"On ne peut pas prévoir la météo à 5 jours, comment prévoir le climat à 100 ans" ....


Voici une petite fable pour méditer:

Votre mère est tombée malade du coeur. Elle a des douleurs croissantes à la poitrine et des fourmis au bout des doigts. Par chance, vous êtes riche et bien introduit dans le milieu médical, vous
décidez donc de consulter les meilleurs cardiologues. En France, il s'agit des docteurs Le Treut, Jouzel, Bard, qui travaillent tous dans de grands hôpitaux. Par acquis de conscience, à l'étranger,
vous consultez aussi les Dr Solomon et Schmidt. Et aussi un Chinois et un Japonais. Finalement votre mère est hospitalisée au Val de Grâce, et après une longue séance d'examens, échographie, IRM,
tout le monde tombe d'accord : les artères sont en train de se boucher, il faut immédiatement passer à un régime strictement sans graisses, et donner des fluidifiants
sanguins.

Il y a à vrai dire bien un obscur médecin Danois qui pense que l'obstruction des artères est dûe à l'abus de déodorant Dove, car les troubles ont commencé au moment où votre mère a changé de marque
de déodorant. Mais comme il n'a pas réussi à expliquer de quelle façon le déodorant pourrait boucher les artères, personne ne le prend très au sérieux.

Sur ce font irruption dans la chambre les Dr Courtillot et Allègre, deux gynécologues de renom ; le Dr Allègre est à la retraite depuis 15 ans, mais le Dr Courtillot exerce toujours (cependant il
semble en permanence prendre conseil auprès du Dr Allègre). La spécialité du Dr Courtillot, ce sont les grossesses extra-utérines, qu'il traite avec le plus grand brio. Pour justifier son irruption
dans le domaine de la cardiologie, il invoque le fait que votre mère a très mal, et qu'en gynécologie il a très souvent été confronté à la douleur. En outre, insiste-t-il, il est quand même diplômé
de médecine.

Les Dr Courtillot et Allègre pensent que l'obstruction des artères n'est nullement avérée (l'imagerie médicale n'est selon eux pas fiable), qu'un régime sans graisses peut éventuellement soulager,
sans qu'il soit véritablement indispensable, mais ils sont tout à fait opposés au traitement par fluidifiants. Votre mère, qui est encore jeune, adore le saucisson, et se méfie des médicaments.
Elle est donc très tentée d'écouter les Dr Allègre et Courtillot, d'auant que ceux ci passent souvent à la télé - ils sont en outre des amis intimes du directeur de l'hôpital.Et vous, que lui
conseilleriez vous ?

Traitement ou pas traitement ? Saucisson ou pas saucisson ?


Laurent Berthod 08/12/2009 16:26



 


Votre petite fable est très drôle, mais sur le plan rationnel elle est dénuée de toute portée, car comparaison n'est pas raison et métaphore
encore moins.

En second lieu, Claude Allègre mélange peut-être science et politique, mais les premiers à avoir ouvert cette voie sont l'Onu et son machin qu'est le Giec, cette espèce de méduse protéiforme, et encore je suis gentil, je devrais sans doute dire plutôt complètement
informe, absolument insaisissable dans sa composition, son fonctionnement et ses missions.



jean.le.gallop 22/10/2009 15:38


Hearthland payé par les pétroliers!

Voir ci-dessous détails sur les virements d'Exxon au profit de "climato-sceptiques":
http://www.historycommons.org/entity.jsp?entity=heartland_institute_1

Il est notoire que les pétroliers ont largement essayer de financer et d'orienter des recherches mettant en cause le réchauffement climatique ou sa nature anthropique! et vous êtes naif et
inconséquent de propager une info sans davantage de contrôle!

Tout comme votre mise en cause du GIEC!


Laurent Berthod 22/10/2009 17:04


C'est un argument irrecevable. En science la vérité ne dépend pas de qui finance mais de la qualité de l'argumentation (observations et
interprétation).


Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche