Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 21:25

 

 

img013

 

Le dernier numéro du magazine de la municipalité socialiste de Villeurbanne était accompagné d’un supplément intitulé Villeurbanne Ville durable

Quelques extraits avec mes commentaires.


Rubrique

Extrait

Commentaire


 

  

Éditorial (signé du maire)

Dans un monde fragilisé par des décennies de consumérisme, le pillage des ressources naturelles, la disparition de la diversité des espèces, nous ne pouvons plus attendre.

 

Sans-titre---3.jpg

 

Un maire socialiste voue aux gémonies le consumérisme ! Et moi qui croyais que les socialistes défendaient l’élévation du niveau de vie des classes populaires et des classes moyennes, donc l’augmentation de la consommation !

 

 

Rose (4)

 Le pillage des ressources naturelles et la perte de diversité des espèces sont des ritournelles infondées, répétées comme une incantation par les écologistes. Quand on lit cette phrase sous sa plume on se demande pourquoi le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, n’a pas rendu sa carte du PS pour prendre celle d’Europe-écologie !

 

 

C’est le témoignage d’une ville inscrite dans son temps et qui recherche l’exemplarité.

Villeurbanne-hotel-de-ville.jpg

Inscrite dans son temps ou dans les idées à la mode ? Demande-t-on à une municipalité d’être exemplaire ? Exemplaire pour qui ? Exemplaire en quoi ? Exemplaire dans le souci qu’elle a du bien être de ses habitants et dans la façon d’être économe des deniers de ses contribuables, c’est tout ce qu’on lui demande, pas de donner, par l’exemple, des leçons de morale et de maintien au monde entier.


 

Plan climat : le compte à rebours

Le dérèglement climatique est une réalité impossible à ignorer.

 

Vilelurbanne-4-janvier-2010-copie-1.jpg

 

Tiens ! Le dérèglement climatique ! Pourquoi pas le réchauffement ? Sans doute après l’hiver que nous avons connu se serait-on ridiculisé en employant le mot de réchauffement !

 

 

Suit un long article sur les réalisations, publiques, ou privées aidées par la municipalité, de bâtiments économes en énergie grâce à des techniques de pointe. Aucun chiffre concernant la rentabilisation de ces surcoûts à la construction par les économies sur les dépenses d’énergie.

 Villeurbanne, Stalingrad (2)

Ce serait pourtant intéressant de connaître le délai de retour sur investissement. Mais non, ça ne peut intéresser le lecteur puisque ces dépenses sont faites au nom du Bien, la lutte contre le réchauffement, pardon, dérèglement, climatique ! Et puis, ces économistes et ces ingénieurs, qu’est-ce qu’ils viennent nous casser les pieds ? Nous, on fait de la com. coco !

 

Ah, là, là, c’était le bon temps quand Allègre était socialiste !

 

Bilan des travaux d’isolation de la maison des sports : 20 % d’économie d’énergie ! L’équivalent des émissions de huit voitures par an.

 

Villeurbanne.JPG

 

Quelle belle image ! On a envie de demander : et la superficie de Villeurbanne, c’est combien de terrains de foot ? On prend le lecteur pour un demeuré !

 

 

 


 

Plus belle la ville

Multiplication des espaces naturels.

Untel, délégué à la Nature en ville.

Parc naturel de la Feyssine.

 

Parc-naturel-regional-de-Camargue.jpgDans la novlangue écolo-municipale les espaces verts deviennent des espaces naturels ! Il y a même un parc naturel (La Feyssine) en pleine ville (40 ha !). Moi qui croyais que les parcs naturels c’était autre chose, bien différent, comme les parcs naturels régionaux… Mais non, c’est très simple, la municipalité de Villeurbanne a inventé un nouveau concept, le parc naturel en ville !

 


 

Interview de l’adjointe à la qualité de la ville, parcs et jardins.

Notre bien-être passe par une relation avec le vivant : quoi de plus agréable que d’entendre un oiseau chanter ou se reposer à l’ombre d’un arbre.

Une déclaration digne de Madame Cuculapraline !

 

Sans-titre---5.jpg

 

Auparavant, il s’agissait de faire des beaux jardins fleuris. Désormais nous aménageons des espaces naturels !

  

 

DSC03029

 

Des espaces naturels d’une tristesse ! Le parc René Dumont ressemble à un terrain en friche ! Ils n’ont même pas osé en montrer une photo. Moi, je vous en montre une.

 

 

Et puis, déjà qu’on a tendance à confondre campagne et nature, alors les espaces naturels en ville ! Laissez-moi rire !


 

Manger bio, oui mais comment ?

 

DSC03049

 

La mairie a son AMAP*

La paroisse a ses pauvres, la mairie a son AMAP !

*Association pour le maintien d’une agriculture paysanne

 

 

 

 

… sans compter les traditionnels magasins bios où l’on peut acheter des produits exempts de pesticides et autres produits nocifs.

Je me demande ce qui autorise une municipalité à militer pour les produits bio, encore moins pour les boutiques traditionnelles bio. Les produits bio seraient ils moins bio dans les rayons bio des grandes surfaces ?

 

Les halles de LyonEn outre, comme à chaque fois que leurs thuriféraires nous parlent des produits bio, on a droit à une diffamation contre les produits conventionnels, lesquels sont parfaitement exempts de produits nocifs contrairement à ce que le texte fait plus qu’insinuer ! De la part des militants du bio, on en a l’habitude, mais de la part d’une municipalité c’est parfaitement insupportable.

 

38 Honoré Daumier Les deux avocats

 

 

Je ne puis prétendre être une partie lésée par une telle diffamation, aussi n’ai-je guère de chance de l’emporter devant un tribunal, mais j’aimerais bien qu’un jour une marque de produits conventionnels y aille ! 

 

 

 

 


 

Enfin, last but not least, une interview de la présidente de la FRAPNA du Rhône.

 

« Il faut avoir le courage d’essayer de changer nos habitudes »

Monsieur le maire, si vous aimez donner des leçons de morale, vous auriez mieux fait de vous faire curé.

Villeurbanne, avenue Henri Barbusse

 

 

Monsieur le maire, dans l’ensemble il fait plutôt bon vivre à Villeurbanne, alors, s’il vous plaît, arrêtez de nous gâcher la vie avec ces discours, lâchez nous les baskets, laissez nous à notre sérénité, rangez votre logomachie au vestiaire (et aussi vos prétendus jardins naturels, très moches).

 

 

 


 

J’épargne à mes lecteurs toutes les autres guimauves poisseuses à la sauce verte qui imprègnent littéralement chaque ligne de cette feuille de chou de 32 pages sur papier glacé (recyclé ?)

Clair de lune, Villeurbanne

 

On ne peut plus vivre peinard, l’écologie politique nous traque dans les moindres recoins de notre vie quotidienne, et avec nos impôts encore ! L’écologisme, la nouvelle religion qui nous promet l’enfer sur terre si nous n’obéissons pas à ses dix-mille commandements.

 

 

 

espace naturel (2)

Espace naturel dans un appartement villeurbannais

 

 

Villeurbanne, les Gratte Ciel (4)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Progrès
commenter cet article

commentaires

Sophie 14/09/2011 09:59


Salut,
Ce Webblog est super et j'essaie de l'insérer dans mon flux RSS pour suivre des prochains billets.
Certainement je ne déniche pas le flux rss du site ou alors je suis aveugle ce qui est probable également...


Laurent Berthod 14/09/2011 21:14



Merci de votre appréciation.


Vous n'êtes pas aveugle, le chemin n'est pas facile à trouver.


En haut à droite de l'écran du blog il y a une petite flèche orientée vers le bas.





 


Vous cliquez sur la flèche. Une barre de menu apparaît en haut de l'écran :





 


Cliquez sur "J'aime ce blog". Un menu déroulant apparaît :





Dans ce menu vous cliquez sur "S'abonner au flux RSS" et vous suivez les instructions.


Bien à vous.


 



bibliobus 04/06/2010 10:42


A Paris, je profite d'un jardin naturel pour bouquiner au soleil. Il ressemble assez à celui de la photo : pas de massifs fleuris multicolores, mais au printemps, qu'est-ce que cela sent bon ! Les
arbres et arbustes locaux en fleurs exhalent des parfums bien plus forts que celui des fleurs des jardins traditionnels. Alors, je l'aime bien mon jardin naturel, avec ses fourrés, sa prairie et sa
petite mare, et son odeur de nature introuvable ailleurs dans Paris.
Et oui, lorsqu'une plante nouvelle s'installe, les jardiniers mettent un petit écriteau, pour expliquer ce qu'est cette plante. C'est une initiation à la botanique, une science pas plus bête qu'une
autre...


Laurent Berthod 18/05/2010 16:03


Je viens de passer au parc "René Dumont". J'ai rapporté chez moi une plante qui ressemble à l'ambroisie. J'ai procédé à sa détermination : il s'agit de l'armoise commune, que l'on peut assez
facilement confondre avec l'ambroisie.

Bravo quand même à Daniel d'avoir perçu dans le fouillis inextricable de la photo un truc qui ressemblait à l'ambroisie.


Astre Noir 17/05/2010 11:45


@ daniel et Laurent Berthod :

Si la photo a été prise il y a quelques jours, il ne peut s'agir d'ambroisie, qui est une plante très tardive, et à la mi-mai, elle est à peine au stade plantule.

Sinon, dans le style baratin écolo préchi-précha, je ne peux résister à vous recopier ce que j'ai trouvé sur la page de garde d'un rapport qu'un bureau d'études m'a transmis récemment :

"Le respect de l'environnement et la préservation de nos ressources naturelles sont des priorités pour nous. Dans cette perspective de développement durable, nous imprimons nos rapports
recto-verso, à moins d'avis contraire de notre client.
Un geste de valeur et innovateur pour les générations futures"


Laurent Berthod 17/05/2010 17:03



Oui, ça économise surtout des sous !


C'est comme les supermarchés qui suppriment les sacs de caisse en plastique sous prétexte d'écologie, mais surtout pas les catalogues qu'ils mettent dans nos boîtes à lettres (le
Carrefour de mon quartier c'est un gros machin de je ne sais combien de pages, avec pleins d'encres de couleur sûrement bien polluantes, environ une fois par semaine et qui, pour ma
part, va directement à la poubelle réservée à cet effet par la copropriété). Dans le premier cas, les sacs coûtent de l'argent au supermarché, dans l'autre les prospectus sont censés lui en
rapporter ! Ou "comment faire des économies de bouts de chandelles sans passer pour pingre" !


En tout cas, merci pour la précision à propos de l'ambroisie.



joel 15/05/2010 09:20


Salut,
C'est une belle ballade que je vous propose dans la "superbe" réserve naturelle ( ou pluôt décharge) en cours à la gare de Grandclément!!! Du parking relai (parking ou casse et déchetterie?).
Ces politiques feraient mieux d'aménager plutôt que de réaménager.


Laurent Berthod 17/05/2010 17:07



Merci de votre commentaire.


Malheureusement le lien vers votre blog ne fonctionne pas. Pouvez-vous essayez de le remettre ? Ou de me l'envoyer par e-mail ? Je le mettrai alors en ligne moi-même.


Merci d'avance.


Pour ce qui concerne le maire de Villeurbanne, au pied de  sa mairie, il peut admirer de merveilleux rosiers et de très beaux massifs.





 


 





 



Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche