Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 07:00

 

Dans une interview accordée au site Developpementdurable.com   Yves Cochet, député de Paris, déclare :

 

Sans titre - 1

 

« Je crois par ailleurs à un projet de société plus sobre, dans laquelle il y aurait moins de biens, mais plus de liens, c’est-à-dire moins de surconsommation. L’idée serait alors de partager avec nos frères du Sud. Notre mode de vie est en effet tout à fait inexportable à l’ensemble de la planète.

 

 

 

Sans titre - 2Pour les pays riches, il y a enfin ce que l’on appelle la baisse de l’empreinte écologique, qui est un critère bien plus intéressant pour mesurer la santé d’une population que le PIB. L’empreinte écologique de la France est beaucoup trop forte : comme le disait le président Chirac, il faudrait trois planètes Terre si tout le monde vivait comme un Français !

 

Mozart (2)

  

Il faut donc baisser notre exubérance consumériste, quitte à vivre avec moins de matériel et d’énergie. Car le bonheur n’est pas dans la surconsommation ! Il est dans les relations humaine, l’amour, le sport, les militantismes syndicale, associatif, politique, la méditation, la lecture et Mozart. »

 

 

 

Ecce homo

 

Encore un qui se prend pour Jésus, version soft. L’écolo-bobo n’est pas plus prêt à vendre tous ses biens et à tout quitter pour suivre Yves Cochet que le jeune homme riche pour suivre Jésus.

 

Alors, comme il faut essayer de lui soutirer sa voix à la prochaine élection, on arrondit les angles. En apparence seulement.

 

 

 

 

La Nain Famille de paysans

 

Ça fait longtemps qu’Yves Cochet méprise le peuple et les plus pauvres, qui ne rêvent pas de surconsommation mais simplement de bénéficier du minimum de confort souhaitable sans connaître pour autant des fins de mois difficiles.

 

 

  

 

marine nationale

 

Yves Cochet prend les électeurs pour des imbéciles. Après, il fera semblant de se lamenter de ce que la marine nationale fasse de plus en plus de voix dans l’électorat populaire.

 

 

 

pole emploi

Je propose à Yves Cochet de se rendre dans une agence de pôle emploi expliquer au chômeurs que ce n’est pas en trouvant du boulot mais en militant à Europe-écologie-les-verts qu’ils trouveront le bonheur.

 

 

 

Lunettes (6)

 

Je propose à Yves Cochet d’aller expliquer dans une manif pour les retraites que ce n’est pas en gagnant un peu plus d’argent que les retraités pourront s’acheter des lunettes et des sonotones mais en émettant moins de GES.

  

 

Shanghai Pudong

  

Je propose à Yves Cochet d’aller expliquer aux ouvriers chinois qui ont obtenu de très substantielles augmentations de salaire en faisant grève qu’ils ne devraient pas chercher à rejoindre notre niveau de vie.

 

 

 

missionnaires de la charité (3)

 

Je propose à Yves Cochet d’aller dans une réunion syndicale CGT proposer que les salariés français revendiquent une diminution de salaire pour donner la différence aux pauvres indiens de Mère Teresa, ce qu’il appelle « partager avec nos frères du sud ».

 

 

 

Assemblée nationale

 

Je propose à Yves Cochet de renoncer à la différence entre son revenu et le revenu moyen des intervenants habituels sur ce blog, pour le leur donner. Un parlementaire qui perçoit les indemnités d’un député français, donner des leçons de pauvreté à ses concitoyens, c’est quoi ça ? C’est inqualifiable.

 

 

 

Tartuffe Imposteur

 

 

Monsieur Yves Cochet ne fera jamais tout ça. Il ne fait ces belles déclarations que bien à l’aise face à un auditoire de bobo-nigauds convaincus d’avance. Monsieur Cochet est donc un hypocrite, un Tartuffe.

 

 

 

 

 

NB La rumeur voudrait faire croire que Monsieur Cochet est de gauche…

 

tartuffe

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Histoire des idées
commenter cet article

commentaires

Jean-Marie Bompard 18/04/2011 22:28


Si vous vouliez être méchant, vous diriez .. et vous le dites ..

Mais je ne trouve pas ça spécialement méchant, c'est plutôt amusant : c'est bien la première fois qu'on me dit que je fais du business, et effectivement c'est plutôt un compliment

Quand à mes clients vous les cataloguez bien vite, avec la même certitude qui m'a fait réagir . Figurez vous que dans nos campagnes reculées, il y a toute une diversité de gens qui n'ont pas besoin
ni de Yves Cochet , ni de Laurent Berthod pour choisir leur mode de vie et de consommation

Ayant été dans divers épisodes de ma vie syndicaliste ; smicard ; inscrit à pôle emploi ( mais pas encore ouvrier chinois ..) je tenais simplement à vous faire savoir que ca ne conduit pas
forcément à trouver les positions exprimées par Yves Cochet stupides

Et donc je trouve toujours votre argumentation , et votre réponse, un peu courtes ..

Quand à la réalité du partage des revenus, en commençant par un très forte limitation des écarts, j'en suis tout a fait partisan, avec Yves Cochet et avec tous les autres !!


Laurent Berthod 13/04/2011 23:10


Bonjour Monsieur Bompard,

Et merci à Iris.

Je souhaite m'expliquer et compléter la défense de mon meilleur avocat, Iris.

1° A priori, je n'ai rien contre le partage.

2° À condition qu'il ait une utilité quelconque. Or celui prôné par Monsieur Cochet me semble non seulement inutile mais néfaste. Il résulte d'un malthusianisme que je considère infondé et qui
conduit à un appauvrissement général des populations, à commencer par les plus pauvres.

3° Quand les riches prônent le partage aux pauvres, je me méfie. Que les volontaires-permanents d'ATD-Quart-monde prônent la pauvreté qu'ils pratiquent eux-mêmes ne me choque pas, et je trouve leur
attitude plutôt admirable. D'ailleurs, contrairement à Monsieur Cochet, ils ne donnent pas de leçons de morale à ce sujet. Ils se contentent de prêcher par l’exemple. Monsieur Cochet doit faire
partie du décile supérieur des revenus en France. Que Monsieur Cochet commence par renoncer aux deux-tiers de son revenu, ce qu'il prône pour ses concitoyens, il deviendra un petit peu plus
crédible.

4° D'où je parle ? Et vous ? Si je voulais être méchant je dirais que vous faites votre biseness avec des écolos-bobo-nigauds et qu'on peut soupçonner un conflit d'intérêt entre les idées que vous
défendez et votre négoce (par ailleurs fort estimable). Moi, je pense parler à partir de mon expérience professionnelle passée, dont je ne tire plus aucun revenu, de ma formation technoscientifique
et de ma réflexion personnelle, notamment sur l'histoire de l'humanité souffrante.

Bien à vous.


JG2433 12/04/2011 17:48


@Murps (# 11),

« les famines au Soudan »

… ou plus généralement au Sahel, selon Jean-François Revel :

« 1/4 de sécheresse ; 3/4 de socialisme »


iris 12/04/2011 15:31


@ J.M.Bompard : 1) " tout ce qui est excessif est dérisoire" ou, mieux, insignifiant. Cette formule, juste et pratique, est largement utilisée de tous les côtés, à tort ou à raison...passons.
2) Il est dit que Lb "appelle en renfort les ouvriers chinois, les visiteurs de P.Emploi et les autres " : sincèrement, je ne pense pas qu'on puisse croire que ces personnes aient besoin de LB pour
se faire une opinion. Ha, pour ma part, elle était déjà faite avant que je ne fréquente ce blog ! Mais LB, avec son blog est un éclaireur avisé que j'apprécie.
3) Et il est ajouté que le propos de LB est pire que politiquement incorrect, cad "misérable et démago" : voilà qui ne suffit pas, loin de là, à dévaloriser les analyses argumentées de LB. J'ai
entendu ailleurs ce qualificatif de "misérable" à l'endroit de ceux qui ne gobent pas tout des thèses écologistes...Certes on n'a pas envie d'être traités de misérables, mais on n'est plus des
enfants intimidables par la 1ère péjoration venue.
4) Je suis aussi une lectrice "attentive", comme supposé, et je note que "l'idée de partager gènerait LB...Tentative de culpabilisation ?? un peu facile, non ? Y aurait-il une seule conception du
partage ?
5) Ensuite, se pose la question " d'où l'on parle, sur quel ton et en vertu de quelles actions "...Ainsi, on exprime son jugement, son humeur ( de par sa position, je pense..) sur le site de
LB...on y est publié, lu, écouté sans doute, entendu, et l'on dénonce sans vergogne celui qui offre sa petite tribune !! Mais je présume que LB n'y voit aucun mal , c'est le jeu, et c'est sublime
!
6) dernier point : les "bobos" et ce qui en différencierait LB ?? Bah, on ne voit pas trop l'intérêt de la question...


Jean-Marie Bompard 10/04/2011 15:39


Une fois de plus, vous attaquez Yves Cochet, comme d'autres, et au moins vous ne faites même pas semblant de chercher à comprendre ce qu'il pourrait vous dire ..
Tout ce qui est excessif est dérisoire !

Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord avec lui ( c'est mon cas sur certains points ..) , mais votre conception du dialogue est assez étonnante.


Votre façon d’appeler en renfort les visiteurs de pole emploi , les ouvriers chinois, et tous les autres, n'a rien de "politiquement incorrect" , elle est tout simplement
misérable et parfaitement démagogique

Le lecteur attentif notera cependant que ce qui vous gène le plus, c'est l'idée même de partager

D'où parlez vous , quelles actions vous autorisent t elle ce ce ton suffisant de donneur de leçons , et donc qu'est ce qui vous différencie fondamentalement de ces bobos dont la dénonciation semble
être votre principale activité ?


Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche