Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 22:40

 

 

Capturer1 5

Plusieurs lecteurs m'ont demandé comment visionner le documentaire consacré aux travaux du physicien danois Henrik Svensmark diffusé par Arte vendredi dernier.

 

 

La vidéo de ce documentaire intitulé "Le secret des nuages", réalisé en 2007 par Lars Oxfeldt Mortensen, est en ligne sur Dailymotion, en cinq parties.

  

 

Capturer1 6

 

Première partie  (33,9 Mo - 10' 17")

 

 

 

 

Capturer2 2

 

 Deuxième partie   (34,1 Mo - 10' 21")

 

 

 

Capturer3 1

 

Troisième partie  (34,0 Mo -  10' 20")

 

 

 

Capturer4 2

 

 Quatrième partie  (33,7 Mo - 10' 14 ")

 

 

 

 

Capturer5 2

 

Cinquième partie  (33,6 Mo - 10' 12 ")

 

 

 

 

Ce documentaire est très riche. Il ne se contente pas d'exposer les thèses de Svensmark mais en retrace l'histoire (de façon forcément un peu simplifiée). Ceux qui voudraient savoir en quoi les refus de publication des résultats de Svensmark par des revues à comité de lecture étaient injustifiés n'ont qu'à visionner le documentaire, Svensmark expose les motifs invoqués à l'appui de ces refus.

 

Si on me demandait de ne retenir que deux phrases de ce documentaire, je choisirais celles-ci, de Svensmark lui-même :

 

Capturer5 3 

 "... au lieu de considérer les nuages comme étant le résultat du climat terrestre il faut inverser les choses et voir le climat comme le résultat des changements dans la couverture nuageuse."

 

 

Capturer5 0 

 

"Ce sont des forces extérieures à notre planète qui contrôlent le climat".

  

 

 

 Je le répète, je n'ai aucune compétence pour trancher entre les thèses de Svensmark et celles des tenants de l'effet de serre du gaz carbonique. Je me contente de poser la question : pourquoi a-t-il fallu attendre le 2 avril 2010 pour entendre dans un media français, que l'on peut à peine qualifier de "grand public", une théorie alternative au "carbocentrisme" (il y en a d'autres). Je ne crois pas que les grands gourous de la bien-pensance climatique, Stéphane Foucart, du Monde, et Sylvestre Huet, de Libération, nous en aient jamais parlé, ou alors c'était pour nous dire que c'est "pipi-caca".

 

Capturer3 2

C'est peut-être parce qu'on a fait tellement de misères à ce pauvre, éminemment sympathique  et trop jeune Henrik Svensmark, qu'il a été foudroyé par une crise cardiaque en pleine conférence sur le climat à Copenhague, en direct sur une chaîne de télévision danoise (29")*.

  

Les thèses d'Henri Svensmark sont résumées dans la première partie de l'article Climatologie politiquement incorrecte

PS en date du 22/04/2010

On peut aussi visionner et télécharger le documentaire Le secret des nuages, consacré aux travaux d'Henrik Svensmark, sur cette page. Le documentaire y est présenté en une seule fois au lieu d'être tronçonné en cinq parties comme dans les vidéos auxquelles renvoie le présent article. Le volume est de 300 Mo, au lieu de 5 x 10 soit 50 Mo, mais la qualité, notamment de la bande son, est plus confortable.

*Crise cardiaque dont il a réchappé.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Climat
commenter cet article

commentaires

Aetius 06/06/2015 12:12

Bonjour, le dernier lien de votre article (vidéo en un seul morceau) est mort. On peut trouver le documentaire entier à cette adresse : http://www.dailymotion.com/video/x139d0a_le-secret-des-nuages_tech

Bien à vous

SERIN 28/06/2013 11:54

Bonjour,vous faite remarqué dans le documentaire que tout les 140 millions d'années environs notre système solaire passe d'un bras galactique ou il est observé une augmentation de la température et
une baise de la température or du bras galactique,et nous observons dans un intervalle régulier une extinction massive ou semi-extinction.
Ceci peu expliqué la fluctuation des % d'espèces éteinte d'une extinction lié a une glaciation et ver une période chaude car la vie supporte une chaleur qu'un coup de froid.
Il est possible que la Terre boule de neige est était en partie favorisé par ce cycle et permit le boum bactérien qui a oxygéné les océans et l'atmosphère,ainsi cette production d’oxygène primaire
a contribué a la formation de l'ozone en dégradant l’oxygène nécessaire pour permettre l'apparition de notre ozone actuelle,avant sa destruction par l'homme via son activité industrielle.

Veronique Anger 12/08/2011 09:58


Attention, vous laissez entendre que Svensmark est mort d'une crise cardiaque en direct à la télé danoise... et, en tous le cas, vous ne précisez pas qu'il est toujours vivant, ce qui propage la
rumeur selon laquelle il serait décédé (ce qui arrangerait sans doute ses détracteurs climato-alarmistes...).
L'information exacte est toute autre, et a été vérifiée auprès de Jacques Duran/Jean Martin du site Pensée unique, une référence en matière de données sur le réchauffement climatique, qui m'indique
ce qui suit :

"Svensmark est bien vivant et a signé tout récemment un papier (déposé en avril 2011) avec des collègues Danois : GEOPHYSICAL RESEARCH LETTERS, (38, L09805, doi:10.1029/2011GL047036. Publié le 12
Mai 2011)
Aerosol nucleation induced by a high energy particle beam
"Nucléation d'aérosols par un flux de particules de haute énergie"
Martin B. Enghoff,1 Jens Olaf Pepke Pedersen,1 Ulrik I. Uggerhøj,2 Sean M. Paling,3 Henrik Svensmark,1

Voir : http://www.pensee-unique.fr/theses.html#cloud3

Mais il est exact qu'il a eu une attaque lors d'une présentation (en ligne pdt qques temps sur Youtube). Svensmark s'est effondré mais s'est rétabli depuis.
En fait, il a eu des problèmes avec son ICD : http://www.bhf.org.uk/heart-health/treatment/implantable-cardioverter-defib.aspx

Voir aussi sur wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Talk:Henrik_Svensmark".
En vous remerciant de bien vouloir informer vos lecteurs.
Bien à vous.
VA


Christophe LITAMPHA 06/08/2011 11:56


A travers mes lectures liées à ma quête de vérité, je me rend compte d'une chose, c'est qu'on attire les choses selon soi... y compris la vérité. Je croyais être tombé par hasard sur ce
documentaire exposant les théories de Svensmark, mais en réalité, c'est le documentaire qui m'est tombé dessus. je ne suis pas un scientifique, mais mon constat est que ceux qui réfutent ces thèses
assez révolutionnaires font partie de la sphère de résistance dont le but inavoué est de nous maintenir dans la culpabilité face aux changements climatiques.
Encore une stratégie de contrôle du comportement humain à l'échelle planétaire. D'où le refus d'admettre que ces changements seraient liés à un processus plus vaste et sans commune mesure avec
l'action humaine qui, bien qu'étant effective, ne fait qu’obéir à une dynamique d'évolution intrinsèque. Voilà donc une vérité qui sidère et qui discrédite la démarche pseudo écologique des adeptes
du "dioxyde émission contrôle". Bien sûr, l'activité humaine a un impact sur l'environnement, mais ce constat ne doit pas occulter l'existence de principes plus subtils que certains s'efforcent de
mettre en lumière par la voie scientifique.
L'iconoclaste préside toujours à l'établissement d'une pensée en renouvellement perpétuel... jusqu'à "atteindre" une vérité ultime intouchable. Cordialement


sissa 31/05/2010 11:20


Si les travaux de Svenmark sont quelques peu passés sous silence, c'est tout simplement parce qu'ils ont un faible support académique, c'est à dire qu'ils n'ont pas convaincus à l'intérieur de la
communauté des chercheurs dans les sciences du climat. Nous connaissons bien sûr tous ces quelques récits qui jalonnent l'histoire de la science d'innovateurs ayant été en bute avec
l'incompréhension de leurs collègues, mais ils ne faut pas perdre de vue qu'ont été oubliés un bien plus grand nombre de personnages aux théories marginales rejetées à juste titre. L'imagerie du
génie solitaire est jolie et touchante(surtout lorsqu'on songe au drame que vous relatez) mais n'est en rien un argument.


Laurent Berthod 31/05/2010 22:56



Je comprends parfaitement votre objection.


La question qu'on doit se poser est : est-ce du fait de la faiblesse de ses travaux ou du fait d'un certain ostracisme de ses confrères scientifiques ?


Svensmark se plaint d'avoir eu le plus grand mal à passer les barrages mis par les peer-review à la publication de ses travaux, d'une façon qu'il estime injustifiée.


Quand je vois ce que dit Richard Lindzen, couvert de gloire académique, des pratiques des peer-review en climatologie, il me semble que la question que je soulève est justifiée.


Bien à vous.


 



Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche