Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 09:00

 

 

 

027-Van-der-Meulen--Louis-XIV-traversant-le-Pont-Neuf.jpg

 

Avant de quitter la région où se sont écoulées dix-huit annés de ma vie, parmi les pèlerinages d’adieu, celui au Musée des Beaux-arts de Grenoble me tenait particulièrement à cœur.

  

 

 

  

CanalettoDans ses collections, on peut admirer de nombreux joyaux qui jalonnent l’art du XVIe au XIXe siècle, du Pérugin à Fantin-Latour, en passant par Véronèse, Tintoret, Rubens, Jordaens,  La Tour, Ruysdael, Champaigne, Canaletto, Guardi, Ingres, Corot, Courbet, etc. Sans oublier un ensemble absolument sidérant de quatre Zurbaran.

  

 

 

Léger 

Les collections du XXe siècle sont particulièrement riches. Même les oeuvres des artistes, peu nombreux, qui me laissent d’habitude plutôt froid, m’ont ici ému. Je vous les laisse toutes découvrir.

 

 

 

 

 

063-Flandrin--La-Rue-Saint-Sulpice--1925.jpg 

 

Dès ma première visite à ce musée, mon âme d’enfant du VIe arrondissement de Paris, avait été particulièrement touchée par la vue de la rue Saint Sulpice, de Jules Flandrin, qui remonte à 1925.

 

 

  

 

 

 

 

Carpeaux 

 

Un petit département de sculpture présente le tiré à part d’un Carpeaux qui permet de voir cette œuvre avec des détails et sous des angles sans doute impossibles avec l’original. 

 

 

 

 

 

 

Bonne visite !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Émotion
commenter cet article

commentaires

iris 09/08/2011 20:35


Bel adieu ! Merci pour ce magnifique diaporama ; les oeuvres d'art me procurent bcp de plaisir depuis tjrs, et quand j'entre dans un musée bien fait, bien pensé, je ne me pose jamais la question du
budget de la culture ( peur de me gâcher l'appétit ? ), cequi ne veut pas dire que je pense qu'il faille donner à ce ministère une importance disproportionnée.


Laurent Berthod 09/08/2011 00:52


Il est certain qu'en Grèce, pays où la dette publique ramenée au PIB est bien plus élevée qu'en France, les services rendus à la population par les services publics sont plus nombreux, plus
diversifiés, plus efficaces et de meilleure qualité qu'en France !


Adam Smith 04/08/2011 22:59


Qu'il me soit permis d'ajouter que, sans dette publique, il y aurait beaucoup moins de services publics, et donc beaucoup moins de possibilités d'en jouir.


Vivant Denon 04/08/2011 17:38


@Laurent
Entièrement da'ccord avec l'observation que les déficits publics ne doivent pas empécher de jouir des services publics.
Mais deux observations techniques, pour contribuer à la rigueur intellectuelle et scientifique que les lecteurs de ce blog ne manquent pas d'apprécier :
1) La SNCF n'est plus en déficit depuis qu'on lui a enlevé la gestion de infrastuctures : tout le déficit est porté par RFF.
2) Le budget de la "mission culture" ne dépasse pas 3,5 milliards d'euros. Pour arriver au chiffre de 7,5 milliards, il faut lui ajouter les autres "missions" gérées par le ministre de la culture
et de la communication, principalement cinéma et audiovisel public (pardon pour le flou de la nomenclature), financées par des recettes fiscales affectées (que naguère on appelait recettes
parafiscales) et par des recettes publicitaires, et qui ne génèrent aucun déficit dans les comptes publics.


Laurent Berthod 03/08/2011 22:18


Budget de la culture 2011 : 7,5 milliards d’Euros

Charges budget général 2011 : 286 milliards d’Euros

Déficit général du budget de l’État 2011 : 92 milliards d’Euros

Dépenses budget de la culture/charges budget général : 2,6 %

Budget de la culture/ Déficit général du budget de l’État : 8,15 %

Même en réduisant à zéro le budget de la culture, le problème du déficit de l’État est très loin d’être résolu.

Je ne vois pas pourquoi si le budget des musées contribue (pour une part infime) au déficit de l’État je me priverais de la jouissance que me procure leur visite et de la tentative de la partager
avec mes lecteurs. Pas plus que le déficit de la SNCF ne m’empêche de prendre le train et de jouir de l’utilité que cela me procure.


Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche