Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 01:00

 

 

Dans un forum à propos du projet de décret sur l’étiquetage « sans OGM », un participant glissait malicieusement : « (…) en attendant les hosties sans OGM. »

Je me préparais à répondre non moins malicieusement : « Et surtout, à quand les hosties bio ? » Avant de cliquer sur « envoyer », j’ai navigué un peu sur Internet pour voir ce qui était dit de cette question.


lavie.JPG


Je n’ai vraiment pas mis longtemps pour trouver un Appel aux évêques pour l'écologie, publié le 2 novembre 2011 dans La Vie.fr.




Après des considérations introductives, la première demande listée dans cette pétition est rédigée ainsi qu’il suit :

emmaus champaigne (2)1. Commencer par le plus saint, c’est-à-dire des hosties et du vin de messe issus de l’agriculture biologique est un premier pas essentiel. Le corps et le sang du Christ qui apportent la vie ne peuvent plus contenir des substances dont nous savons à présent qu’elles sont susceptibles de la détruire. Soutenir par un accompagnement la conversion des communautés qui s’engageront dans cette voie est nécessaire.



cène-champaigne2

Selon la foi catholique et la doctrine de l’Église, l’hostie consacrée est le corps du Christ.


 

Je pose donc la question très simple :


 ab - Copie 


Le Christ était-il certifié bio ?
De la marque Lemaire-Boucher ? La Vie Claire ? Biocoop ?







On aura compris que je ne me moque pas là de la foi catholique mais de la naïveté des signataires de cette pétition, qui n’ont pas saisi que le bio est une vaste fumisterie à objectif exclusivement commercial qui abuse les consommateurs en prétendant être meilleur pour la santé et pour l’environnement.



Saint-Sulpice chaire

Il semble, je ne suis pas expert en la matière, qu’ils n’aient pas non plus assimilé la doctrine de l’Église. Sur cette question, les lecteurs intéressés pourront se référer au très savant article de Stanislas de Larminat : Ecologie : « Ni un esthétisme de luxe, ni un vague naturalisme ! » (Mgr Vingt-Trois)





En un mot : Stanislas de Larminat qualifie cette prise de position de syncrétisme. Qu’est-ce que le syncrétisme ? C’est, en l'occurrence,  pour simplifier, servir à la fois Dieu et Gaïa ! Ce qui est tout aussi impossible que de servir Dieu et Mammon.



Vade retro Satanas !

 

l'ange rebel

 

Pour en savoir plus :

Appel aux évêques pour l'écologie

Ecologie : « Ni un esthétisme de luxe, ni un vague naturalisme ! » (Mgr Vingt-Trois)
 

larminat

 

Un excellent livre :

Les contrevérités de l’écologisme, Stanislas de Larminat, Éd. Salvator, avril 2011.


 

 

 

 

Ma touche personnelle.

gaïa (2)Cette demande d’hosties bio a profondément choqué les convictions philosophiques les plus intimes de l’agnostique que je suis, qui plongent leurs racines dans l’humanisme chrétien. Je partage, à ma façon, l’accusation de syncrétisme portée par Stanislas de Larminat. Je trouve assez lamentable, et ce d’autant plus venant de fidèles, d'assaisonner le plus sacré du christianisme d'une vinaigrette idéologique bassement mercantile et terrestre, relevant tout au plus du paganisme, pour ne pas dire de l’animisme.


Bon, enfin, on me dira, sans doute à juste titre, que ce n’et pas à un agnostique de donner des leçons de religion à des croyants ! Mais de raison, un peu, non ?

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Bio
commenter cet article

commentaires

Laurent Berthod 22/12/2011 10:36

Stanislas de Larminat, mille excuses...

Laurent Berthod 22/12/2011 10:34

Il me semble utile de distinguer deux sortes de syncrétisme.

1) Le syncrétisme rituel, utilisé par les nouvelles religions pour favoriser leur adoption par des populations récemment converties. Il s'agit d'une sorte de récupération. Par exemple la
récupération des fêtes du solstice d'hiver dans la fixation de la date de Noël. Ou encore christianisation de lieux sacrés de la religion druidique, comme certaines sources, par l'édification d'un
monument religieux (statue, édifice religieux...) La chapelle de Saint-Clémentin dans les Deux-Sèvres en est un exemple remarquable. Cette méthode a pour avantage de ne pas avoir à faire abandonner
de vieilles coutumes par les populations converties. La coutume ne célèbre plus l'ancienne religion mais la nouvelle. Très efficace.

2) Le syncrétisme qu'on pourrait dire théologique. Il ne s'agit pas de recycler de vieilles coutumes et de vieux rites pour célébrer une nouvelle religion mais de faire cohabiter des Dieux et/ou
des conceptions théologiques de religions différentes. C'est ce syncrétisme que condamne l’Église et dont nous parle Stéphane de Larminat.

Solal 20/12/2011 21:37

L'entrisme vert ne frappe pas seulement la religion chrétienne. Je lis à l'article Hanoucca de Wikipédia : "Certains courants progressistes (sic) profitent d'ailleurs de Hanoucca pour difuser un
message écologiste, le miracle de la fiole symbolisant pour eux la conservation de l'énergie."
A propos de hanoukah, relevons que sa coïncidence avec Noël comme avec avec le solstice d'hiver (en dépit des variations induites par le calendrier lunaire) est un bel exemple de syncrétisme.

Charlotte 20/12/2011 17:52

@ Alfred Canu de Lawrenceville (?) : ouiiiii..j'ai vu les 2 comms en même temps et n'ai pas cherché la différence tout de suite...seulement après avoir remarqué le décalage horaire entre les
2...Son of God se marre, je pense, d'être associé aussi spirituellement à Sherlock Holmes via Charlotte Watson ( celle qui incarne la copine de Harry Potter ?)
J'ignorais que vous étiez de l'Observatoire Mondial des Enjeux et des Risques, mais ça ne m'étonne pas...à moins que vous soyez un Simpson masqué ou ...tout simplement vous- même ;-)

Laurent Berthod 20/12/2011 18:23



Non, non. Pas de Lawrenceville, je vous assure. Je ne suis pour rien dans ces commentaires.



Astre Noir 20/12/2011 15:42

Parmi les signataires de l'appel, on trouve bien sûr l'inévitable Jean-Marie Pelt (pour un syncrétiste, en voilà un beau), et aussi un dénommé Denis Diderot, président d'honneur de FNE...
La philosophie des Lumières est tombée bien bas

Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche