Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 00:15

 

 


Dans un de mes récents billets
je parlais des expressions toutes faites de la propagande écologiste, qui ne sont que des formules magiques évitant d’avoir à argumenter rationnellement.


1984
Dans son roman « 1984 », l’État totalitaire imaginé par George Orwell invente un nouveau langage, la Novlangue. Un des personnages explique : « Ne voyez-vous pas que le véritable but de la Novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? »

La Novlangue est destinée à rendre impossible la formulation de toute critique de l’État totalitaire ou même la simple expression d’idées hétérodoxes.






L’écologisme étant devenu l’idéologie hégémonique, plus encore que ne le fut, il n'y a pas si longtemps, le marxisme (L'Express et Le Monde, aujourd'hui militants de l'écologisme, n'étaient pas marxistes, Le Point et le Figaro ne pouvaient être suspectés de faiblesse à son égard), j’ai établi, sur le mode Ne dites pas… mais dites… une recension, non exhaustive, de la novlangue écologiste.



Rosa-Bonheur.jpg

Ne dites pas Le progrès, mais La crise écologique.






faucille marteau
Ne dites pas Mes fantasmes d’abondance illimitée pour tous, de l’ex-communiste que je fus, démentis par la réalité mais La raréfaction des ressources naturelles.



soleil (3)
Ne dites pas La fin du monde est pour dans quatre milliards d’années quand le soleil finira en géante rouge mais La fin du monde est pour demain si nous ne réformons pas fondamentalement notre mode de vie.



Murillo Jeune mendiant (1)

Ne dites pas Imposons la pénurie mais Il nous faut aller vers la frugalité heureuse.







Centrale nucléaire, Saint-Vulbas (3)

Ne dites pas Le génie humain a toujours trouvé des solutions mais L’épuisement des ressources naturelles est inéluctable.




Donzère, les éoliennes - Copie
Ne dites pas L’avenir est aux gaz de schiste mais La transition énergétique.






moissonneuse batteuse (9)
Ne dites pas L’agriculture moderne a fait disparaître la famine de la surface de la terre mais L’agriculture moderne affame les pauvres et pollue la planète.





morts (2)
Ne dites pas Nous vivons de plus en plus vieux, mais L’alimentation, l’air, l’eau sont de plus en plus pollués.




foule (2)

Ne dites pas La transition démographique mais La démographie galopante.




Discobole

Ne dites pas Immobilisme prolongé mais Développement durable.







Le Nain (3)

Ne dites pas La mondialisation enrichit les pauvres (des pays pauvres) mais La mondialisation appauvrit les pauvres (des pays riches).





Lysenko with Stalin

Ne dites pas Science prolétarienne (out), mais Science citoyenne (in).




TGV (12) - Copie
Ne dites pas Progrès du bien être, du confort de vie et de la longévité des humains grâce à la science mais Science sans conscience…



Nano (2)
Ne dites pas Nanotechnologies mais Science sans conscience…





maïs (5)
Ne dites pas OGM mais Science sans conscience…



Rabelais
Ne dites pas Monsanto mais Science sans conscience…




Bourdichon

Ne dites pas Monsanto mais Asservissement des paysans.







Agent Orange

Ne dites pas Monsanto mais Agent orange.





Raffaello Sanzio Les vertus cardinales 2

Ne dite pas Principe de prudence mais Principe de précaution.





La prudence

Ne dites pas Prudence mais Risque zéro.







DDT (3)

Ne dites pas Pesticides mais Perturbateurs endocriniens.





abeille butineuse Richerenches (5) - CopieNe dites pas La mortalité des abeilles est due à des maladies mal gérées par des apiculteurs incompétents mais La mortalité des abeilles c'est la faute au Régent, au Gaucho et au Cruiser.


 

algues-vertes-Saint-Michel-en-Greve--la-plage--10-.jpg
Ne dites pas Les phosphates des rejets domestiques et industriels sont probablement responsables des marées vertes mais Plus personne ne nie que les nitrates agricoles soient la cause des marées vertes.




Et, pour revenir à 1984, n’oublions pas le slogan de l’État orwellien :

La guerre, c'est la paix.

La liberté, c'est l'esclavage.

L'ignorance, c'est la force.

 

 

Lire aussi

Les sales gosses (pièce de théâtre en un acte et une scénette)


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Progrès
commenter cet article

commentaires

Gauthier 07/02/2013 11:36

Veuillez excuser les quelques fautes, j'ai oublié de les corriger.

P.S.: le pire, c'est que j'estime que l'homme est capable de faire de grande chose. Qu'il n'est pas uniquement destructeur. Mais il y a plus d'exemple de cruauté gratuite que de bonté. Sa
technologie vise à détruire autrui. Ou alors il faut détruire autrui pour pouvoir en profiter. C'est idiot, bien loin du potentiel humain.

Gauthier 07/02/2013 11:32

Ces problèmes n'existent donc pas ? Les pesticides ne sont pas dangereux ? La pollution chimique et les autres, ça n'a aucune conséquences sur la vie, sur la notre ?

Pouvez-vous me dire en quoi l'humanité sera plus avancée si elle transforme ce paradis tumultueux qu'est la Terre en un enfer vénusien ? Vous vivez dans une sorte d'anti-conformisme. C'est bien.
Mais là c'est trop.

Vous dîtes que le génie humain a toujours résolu les problèmes. Lesquels ? On ne vit pas dans un monde parfait que je sache, le génie, aussi grand et hypothétique soit-il, ne peut rien contre
certaines choses. Vous préférez vous baser sur cette vision idéalisé et biaisé des choses plutôt que de comprendre qu'effectivement, quand on consomme à outrance, les ressources diminue, et que
plus elles sont difficiles à obtenir, plus ça fait de dégâts.

Vous dîtes que notre agriculture a résolu la faim dans le monde. Mais allez dire ça au 1 milliards de personnes qui souffrent de la faim ! Je l'ai connu moi la faim, à un degré moindre;
apparemment, vous, non.

Vous êtes dans une ptique de négation absolue, pas dans une optique de critique réfléchie. Par pure pragmatisme, on a intérêt à faire attention aux conséquences de nos actes et de nos modes de
vie.

S'il totalitarisme il y a (vous y allez un peu fort d'ailleurs. J'ai jamais vu de dictature verte) c'est parce que pendant trop longtemps on a consommer sans penser aux conséquences.

Et oui, il faut protéger la biodiversité, car c'est atteinte à la vie, à l'évolution et aux développement de future espèces. Arrêtez de fixer vos idées sur quelques caprices que vous offre notre
civilisation.
Pensez plus haut, sans tomber dans une ire fanatique, pensez au monde. Vous n'êtes pas seul sur Terre.

Sinon, tant qu'à faire, autant tout raser et pulvériser avec le feu nucléaire. Comme ça ça sera fait, et votre petite pensée de pseudo intellectuelle frustré pourra se rependre parmi les
survivants...

En fait, vous êtes jaloux. Jaloux de la médiatisation et de la force croissante que prennent nos arguments. Jaloux de ne pas être vous aussi à la tête d'une pensée unique.

Là où vous vous reposez sur des croyances sur le génie humain, qui a fait plus de dégâts qu'autre chose jusqu'à présent, qui pensent qu'à sa tronche, nous, on pensent à toutes les formes de vie. On
ne peut se résoudre à dire que tel ou tel être vivant mérite de mourir, ou ne mérite pas de vivre, parce qu'ils nous apparait comme inférieur. Car ils n'ont pas le même degré de conscience, les
mêmes préoccupations. Croyez-vous que le "boulot-métro-dodo" soit une évolution du génie humain ? Que nos guerres le sont ?

De quel droit méprisez-vous ainsi la vie, sous toute ces formes ?
Voyez l'humain comme un gardien de ce trésor. Merveilleux, mais parfois mortel, mais la beauté, et la fascination engendrée par tout ces processus de la vie, dépasse tout ce qu'on peut
imaginer.

En tant que créature "supérieure", on se doit de protéger les autres, de vivre avec elles. Car elles représentent un réservoir de possibilité futures.

J'espère qu'avant qu'on est fait trop de dégâts, une race supérieure interviennent, et nous exploitent comme on l'a fait avec les animaux. Vous comprendrez peut-être nos façons de voir les
choses.

Libre à vous de rabâchez vos bêtises. Libre à vous de me censurer (mais vous m’étonnerais, vous qui êtes si prompt à accuser les autres de totalitarisme). Libre à vous de tout rejeter en bloc. Mais
pourquoi ? ça vous avance à quoi ? Vous avez quelque chose contre les animaux et les plantes ? Contre ceux qui les protègent ? Pour ma part, ce soucis est purement altruiste. Je le fais pas pour
bouffer la bestiole que j'ai protéger. Mais si on raisonne de manière pragmatique, on a intérêt à protéger notre environnement, de nos actions, qui ne peuvent être que nuisibles, en tout cas pour
98% des espèces...

Laurent Berthod 07/02/2013 11:44



Merci de savoir mieux que moi ce que je pense. Merci de me faire dire ce que je ne dis pas. C'est l'emportement habituel propre aux idéologues militants qui voient le diable derrière la pensée de
quiconque ne pense pas comme eux.



jmdesp 12/12/2012 15:56

Un truc amusant est que le RoundUp de Monsanto remplace les herbicides précédemment utilisé, avec beaucoup moins de toxicité, une dégradation complète rapide dans l'environnement. Il a donc permis
ainsi de quasiment éliminer l'utilisation de son prédécesseur beaucoup plus dangereux le 2,4-D, l'un des 2 herbicides qui composaient l'agent orange.

Boris 09/12/2012 15:41

Moi qui pensais peut être trouver des arguments de qualités, me voilà bien déçu. Dénoncer "une vovlangue" tout en en créant une soit même, c'est relativement pauvre comme procédé.
Vous semblez aussi borné qu'un écologiste intégriste. A la différence que j'ai tendance à préférer celui qui tente de prévoir un problème peu probable à celui qui ferme les yeux sur un très
probable.
Ce n'est pas en faisant appel à Kant que vous réussirez à cacher la pauvreté de vos propos. Quant à Orwell il doit se retourner dans sa tombe d'être instrumentalisé de la sorte.
En tout cas voici un bien beau blog de masturbation intellectuelle pseudo scientifique.

Laurent Berthod 12/12/2012 17:48



En bas de la page d'accueil de mon blog j'ai écrit :


"Quand j'ai commencé à tenir ce blog, parmi mes objectifs, j'avais celui de convaincre. Au fil des commentaires, j'ai progressivement renoncé à ce but pour me satisfaire de seulement donner
quelques points de repères à ceux de mes lecteurs qui n'ont pas d'idées préconçues et d'en aider d'autres à disposer de mots simples pour pouvoir parler à leur entourage familial, amical ou
professionnel."


Puisque vous ne concevez pas de ne pas rester accroché à vos préjugés, ce blog n'est pas fait pour vous et je ne peux rien pour vous.


Merci de votre attention.



pphilippe13 06/12/2012 21:40

Bonsoir
Sortir le IIIème reich au quatrième commentaire ! c'est un bon score, mais vous pouvez mieux faire ;-)
Vous avez dit penser ? bien à vous.

Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche