Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 00:24

 

 

Une fois n’est pas coutume. Le présent article, après un bref rappel historique, va, pour l’essentiel, renvoyer à un article qui n’est pas de moi. Je n’ajouterai mon grain de sel qu’en conclusion.

  

Katrina.jpg

 

Il y a bientôt six ans, le 29 août 2005, l’ouragan Katrina atteignait la côte sud des États-Unis.

 

 

 

FEMA - 14976 - Photograph by Jocelyn Augustino taken on 08-Le 31 août, à la suite de la rupture d'une digue, une bonne partie de la Nouvelle-Orléans, construite sous le niveau de la mer, s'est retrouvée submergée, certains secteurs sous six mètres d'eau. La submersion de la ville, avec son cortège de victimes, de destructions et de misères, a duré plusieurs semaines.

  

 

FEMA - 15006 - Photograph by Jocelyn Augustino taken on 08-

 

Pourquoi donc la Nouvelle-Orléans était-elle si mal protégée ? La réponse souvent entendue : parce que l’administration américaine n’avait pas voulu y mettre le prix et n’avait pas renforcé ni entretenu correctement le système de digues qui la protégeait.

 

 

Dans l’article Des digues, des poissons … et des hommes, de l’excellent blog de PapyJako, on entend un autre son de cloche.

  

Pontchartrain.jpg

 

Des travaux jugés nécessaires pour protéger efficacement la ville, en empêchant la montée des eaux de la prendre à revers par le lac Pontchartrain, n’ont pu être menés à bien par l’US Army Corps of Engineers.

 

 

 

DSC05323

 

Le projet dut être abandonné suite à un jugement donnant raison à deux organisations environnementalistes qui avaient saisi la justice d’une demande d’interdiction, au motif que les ouvrages nuiraient à la reproduction de certaines espèces de poissons.

 

 

Tous les détails de cette affaire dans l’article cité de PapyJako, dont je ne puis que recommander la lecture intégrale et passionnante.

 

Bush Oval Office phone call (2)

 

« Katrina, c’est la faute à l’impéritie du Gouvernement. » « Le nuage s’est arrêté à la frontière ! » deux histoires pour nous bourrer le mou qui se ressemblent un peu, non ?

 

 

 

 

Pour en savoir plus :

 

Des digues, des poissons... et des hommes

 

Et aussi l'article de France Info d'août 2010, Katrina cinq ans après le Nouvelle Orléans essaie de trourner la page , selon lequel les travaux en question sont en cours de réalisation. 

 

Lire aussi

« Le nuage s’est arrêté à la frontière » : une accusation calomnieuse

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Progrès
commenter cet article

commentaires

Bill 23/05/2011 11:44


Bonjour, l'article de Papyjako fait à mon avis l'impasse sur un point à mon sens fondamental. J'aurais bien commenté sur le site d'origine, mais il faut s'inscrire et je n'aime pas ça.

L'implantation initiale de New Orleans est Crescent city, bande de terre surélevée qui a d'ailleurs été épargnée à chaque inondation. Le développement ultérieur de la ville au delà de ses limites
historiques a été une suite défis à la nature. On peut aisément supposer que l'inconscience de ce développement a été favorisée par l’âpreté au gain des promoteurs d'une part et l'intérêt des
entreprises de BTP en charge de la "sécurisation" des abords. Les uns comme les autres ont eu grand intérêt à développer la confiance dans les grands ouvrages... que l'histoire et la nature n'ont
cessé de remettre en question.

Peu importe, vous pouvez être certains qu'Halliburton (oui, les mêmes qu'en Irak) s'est assuré d'innombrables chantiers de reconstruction, que de nombreux ingénieurs ont des propositions
révolutionnaires et définitives dans une zone dont l'aménagement est un projet qui ne peut séduire que ceux qui ont de l'argent à y gagner et les amateurs de projets titanesques, qui font croire
que l'homme sait s'opposer à la nature.

Il est plus facile de prétendre que les écolos sont coupables d'empêcher le développement des infrastructures que de reconnaitre que le développement de la ville au delà de ses limites naturelles
est une aberration, sauf à aimer vivre sous le niveau des masses d'eau environnantes. C'est plus facile, cela sert l'idéologie techno et les principaux intérêts financiers. Que de motivations pour
casser de l'écolo ! Dogmatisme, quand tu nous tiens...


iris 19/05/2011 06:40


Merci de cet éclairage sur Katrina ; je n'avais pas entendu parler de ce gros détail.
Quelques années après cette catastrophe, les amis des poissons, autres bêtes et herbes folles continuent d'avancer comme des va-t-en guerre ; rien ne les arrête, rien ne leur résiste. Certains,
parmi les basiques et les pions, ne savent même plus pourquoi ils bataillent, mais ils bataillent !


Marie-France 14/05/2011 18:04


C'est un éclairage interessant, comme quoi il faut toujours garder l'esprtit critique et surtout ne pas croire sans vérifier. Merci Laurent.


cdc 12/05/2011 21:54


Et merci encore pour le site de PapyJako que je ne connaissais pas et que je découvre ! (et un point d'exclamation de plus ! Deux ! Trois ! et en avant vers l'infinité dénombrable...).


cdc 12/05/2011 21:51


Très intéressant ! Voilà vraiment une information que je ne connaissais pas ! A répercuter ! (et désolé si je fais trop usage des "!"...).
Merci !


Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche