Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 23:20

 

loup--5-.jpg

 

Depuis février 2010 je n’ai plus donné de nouvelles du loup.

 



DLMais j’ai archivé soigneusement les articles que j’ai lus dans la presse régionale, du moins celle que je consulte régulièrement et qui couvre, en gros, l’est de la France.



Dans la page qu’on peut consulter en cliquant ici, j’ai récapitulé les brefs résumés que j’ai pu faire des articles que j’ai retenus.

 

tir (2)

 

Je n’ai pas retenu les articles où il est question des tirs autorisés, avec leur cortège de contestations devant les tribunaux, de jugements qui ne se ressemblent pas toujours, de tirs qui ne sont pas effectués, de tirs qui, effectués, ont ou non un résultat, toutes choses qui rendent difficile l’analyse de ces affaires. Je m’y mettrai peut-être un jour, mais rien n’est moins certain, car je pense que l’expansion de la population lupine rendra bientôt inéluctable un changement de politique du loup par les pouvoirs publics.

 

 

 

Les principales conclusions que je tire des articles que j’ai dépouillés

  

Peripherique--3-.jpg

 

Le loup n’est plus seulement aux portes des villes, il est maintenant en banlieue, sur les tronçons urbains des autoroutes. Cf. le loup écrasé à Echirolles.

  

 

 

jura (5)


Non seulement les loups sont descendus des alpages de haute montagne vers la moyenne montagne, mais ils continuent leur descente vers des zones de toujours plus basse altitude et de moins en moins montagneuses.

  

 



Ferme--2-.jpg

 

Le loup n’hésite plus à se livrer à des attaques de bétail ou de gibier à la porte des bergeries et des habitations, voire au cœur des villages, comme à Entremont en Haute-Savoie ou au quartier du Fontenil, aux portes de Briançon.



 

 

Le-plateau-de-Levier--4-.jpg

Le loup était déjà sorti du massif des Alpes puisqu’il s’était installé dans les Pyrénées et dans le Massif-central. Le loup est en train de s’installer dans le Jura et le Doubs, dans les Vosges, dans le Var et peut-être bientôt dans les Bouches-du-Rhône.

  


Le loup s’est habitué aux moyens de défense des troupeaux (chiens patous, clôtures électrifiées…) qu’il a appris à contourner.



loup (3)


Comme tous les éthologues et biologistes sérieux et contrairement aux belles légendes dorées auxquelles voudraient faire croire les écologistes, le loup est un animal opportuniste et ubiquiste.

 

  

loup chasse (6)

 

Si une politique de « containment », autrement dit une politique déterminée de régulation globale n’est pas adoptée, il recolonisera l’ensemble du territoire français.

 

  

 

loup attaque (2)

 

C’est pourquoi les mesures isolées d’autorisation de tir par tel ou tel préfet, pour satisfaire les éleveurs et les bergers d’une zone particulièrement attaquée, ne suffiront bientôt plus.

 

 

 


chasse--2-.jpg
Je parie sur un changement de politique d’ici à pas très longtemps. Mais comme beaucoup de mesures « impopulaires », il sera plus ou moins camouflé par une rhétorique savamment mise au point. (Vous avez remarqué ? En ce moment on essaye, majorité et opposition confondues, de nous faire passer des augmentations d’impôts pour des économies sur le budget de l’État.)

  

 

 

NB  Dans les articles de presse que j’ai résumés on trouvera des effectifs de troupeaux relativement importants, ce que les écologistes critiquent et attribuent à l’agriculture intensive à la française.



Mouton St Etienne en Dévoluy - CopieIl convient de préciser que les troupeaux ovins français en alpage sont des animaux à viande, et non des brebis laitières, contrairement aux élevages italiens des Apennins, et qu’ils sont souvent le résultat du regroupement de troupeaux de plusieurs éleveurs qui se partagent la location d’estives et le salaire de bergers.

 

L’élevage pour la viande nécessite toujours, pour en tirer un revenu équivalent, des effectifs plus élevés que l’élevage laitier et l’élevage à viande est plus extensif que l’élevage laitier. Enfin il faut noter que des brebis laitières doivent être traites matin et soir, ce qui, ajouté à des effectifs moindres, facilite grandement leur mise en bergerie la nuit. Ne sous-estimons pas non plus la régulation clandestine exercée par les éleveurs italiens qui braconnent les loups.



Pour en savoir plus :

 

la bête du Gévaudan (2)  

Jean-Marc-Moriceau, La bête du Gévaudan,  Ed. Larousse, coll. L'histoire comme un roman (se lit comme un thriller).

 

 

 

 

 

 

 

l homme et le loup (2)

Jean-Marc Moriceau, L'homme contre le loup Une guerre de deux mille ans, Ed. Fayard (un ouvrage très complet sur l'histoire du loup en France du Moyen-âge à nos jours)

 

 

 

 

Lire aussi :

Des nouvelles du loup (février 2010 - juillet 2011)  

Dans la Drôme, le loup est aux portes des villes

Le berger et le loup, le promeneur et le patou

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Homme-animal
commenter cet article

commentaires

JG2433 10/02/2013 11:18

Faut-il traiter les loups comme des délinquants (et inversement) ?

Que faire de ces prédateurs qui se multiplient en France ? Delphine Batho a trouvé une solution. Très originale.

Second degré inside… ;)

http://www.atlantico.fr/decryptage/faut-traiter-loups-comme-delinquants-et-inversement-benoit-rayski-632997.html#ym5ThMPq3h63ziDJ.99

Laurent Berthod 10/02/2013 15:48



L'article signalé est écrit sur un ton ironique mordant. C'est du Benoît Rayski pur jus ! On se demande s'il est parfaitement conforme aux déclarations et aux projets ministériels.


 


Et bien oui. Voir ici : Le gouvernement souhaite
également explorer des pistes alternatives en expérimentant, dans onze parcs naturels régionaux, des mesures de capture de loups. Le but : "éduquer" les bêtes et les dissuader de revenir où elles ont déjà été capturées.


 



JG2433 26/12/2012 09:22

À propos du chien :

« Au fil des générations, les loups domestiqués se sont transformés sous l'effet de la sélection opérée par l'homme, ce qui a conduit au chien. »

Je simplifie… évidemment : le chien ? Un loup pour l'homme !
Même pas peur ! ;-)

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/f/fiche-article-la-domestication-du-loup-30808.php

JG2433 17/12/2012 08:26

À propos du loup, à toutes fins utiles, je vous transmets ce lien pour un article du journal Sud-Ouest dont le titre est :

« L'incroyable présence du loup dans le Gers »

http://www.sudouest.fr/2012/12/17/l-incroyable-retour-du-loup-dans-la-region-911821-2675.php

P.S. : Mes excuses par avance, au cas où le lien ne serait pas "clicable"…

Laurent Berthod 17/12/2012 22:17



Voici donc l'adresse de cet article sous forme de lien. A lire pour comprendre que l'extension sans fin de l'aire du loup est inéluctable, sauf changement de politique du "containment".


Merci de cette info.



André 04/10/2011 00:32


Agriculteur dans la Creuse, il ne me semblerait pas inquiétant de retrouver le loup. S'il pouvait nous aider à limiter la prolifération des sangliers et autres chevreuils, jamais autant présents
que depuis la disparition de leur unique prédateur naturel, qui ravagent mes champs ce qui me coûte bien plus que quelques brebis! Pour information je ne suis pas écolo et je suis même chasseur à
mes heures.


iris 13/09/2011 00:02


Merci, Laurent, pour ces rectifications et précisions. On compte sur vous pour d'autres billets sur la question, suivant son évolution. La présence du loup est avérée dans les Vosges, tout près de
chez moi !


Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche