Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 00:03

 

Joseph Schumpeter. Source Volkswirtschaftliches Institut,


Joseph Schumpeter (1883 - 1950) a publié Capitalisme, socialisme et démocratie en pleine guerre froide.


 

schumpeter
À cette époque où, contrairement à aujourd'hui, la compétition entre socialisme et capitalisme était loin d’être tranchée, il y analysait de façon approfondie les chances de chacun de l’emporter. Pour ce faire il dépassait largement le strict champ économique. Il faisait appel à ses connaissances étendues, pour ne pas dire érudites, de l’histoire de l’Union soviétique et de l’Europe dans l’entre-deux-guerres et à un vaste corpus relevant de la philosophie politique.




Joseph Schumpeter maniait l’ironie et le sarcasme avec maestria.



Marine-copie-1.jpgMélenchon2Montebourg3-copie-1Todd3




DSC05802 (1)C’est pourquoi je dédie aux tenants actuels du protectionnisme et autre démondialisation, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg et, plus particulièrement encore – car il n’a aucun intérêt électoral dans cette affaire – Emmanuel Todd, cette brève citation tirée du susdit ouvrage de Schumpeter.



Comparant la rationalité économique de chacun des systèmes, capitaliste et socialiste, il écrit :

« Par exemple, dans une société socialiste  personne ne pourrait mettre en doute un seul instant que l’avantage tiré par une nation des échanges internationaux consiste dans les importations, les exportations représentant le sacrifice qui doit être consenti aux fins de se procurer les produits importés – tandis que, dans une société mercantile, cette conception de bon sens échappe, en règle générale, complètement à l’homme de la rue qui, en conséquence, accorde son appui empressé à des mesures protectionnistes qui tournent à son détriment. »




alcool
 Nico : Santé !
Angela : Prosit !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Histoire des idées
commenter cet article

commentaires

Laurent Berthod 07/01/2012 23:43

Je ne saurais trop recommander la lecture dans "Le Point" de cette semaine (N°2051 du 5 janvier 2012) de l'article de Pierre-Antoine Delhommais intitulé : « Protectionnisme, le fantasme du village
gaulois »

Il y rappelle notamment les ravages dans l'économie mondiale que fit le protectionnisme dans l'entre-deux-guerres. Une leçon qui fut retenue au lendemain de la guerre et conduisit à l'accord du
Gatt. Une leçon à méditer encore de nos jours.

itau 14/12/2011 20:29

Cette idée de patriotisme économique, à l'ordre du jour en ce moment, me fait braire...ça risque de créer des tensions dans les familles, non ? et puis est-ce le bon remède à la crise ??

Laurent Berthod 14/12/2011 20:46



Oui, surtout dans les familles, comment dit-on, mixtes ? multiculturelles ? multinationales ? enfin, les familles contemporaines, quoi ! Encore que ! Le multiculturalisme postmoderne et
post-Lumières va souvent avec l'endogamie !



Jean6gabriel Mahéo 14/12/2011 01:24

@ Hadi :

J'en suis un, effectivement.

Vous trouverez le "système national d'économie politique" de List sur mon site, ainsi que les "Principes de la science sociale" de Henry Charles Carey. Vous y trouverez aussi le "Droit des gens"
d'Emerich de Vattel, traité de tradition leibnizienne sur ce qu'est une nation, ce qu'elle doit à son peuple et aux autres nation, ouvrage que je vous recommande comme lecture préliminaire.

Bien cordialement de même,
Jean-Gabriel Mahéo

hadi 13/12/2011 18:00

@Jean-Gabriel Mahéo
Merci bien pour votre éclairage.Il faut que je me plonge dans List pour avoir les idées plus claires sur la notion de protectionnisme.En tout cas, même si Todd et Montebourg font une erreur dans
leur défense du protectionnisme,je suis assez satisfait de l’écho de cette notion qui a pu être mise en avant dans l'espace public et médiatique.(malgré les grosses caricatures qui en ont été
faite). A vrai dire je suis assez lassé que l'on nous présente la mondialisation comme un horizon indépassable.Il y a peu de temps j'ai eu une discussion avec des sympathisants de Jacques
Cheminades ,à vous lire je suppose que vous en êtes un aussi.
Bien cordialement.

iris 13/12/2011 12:02

Si l'on se base sur la citation de Schumpetre ( dont l'esprit m'échappe qd même +/-...), des 3 candidats aux présidentielles, Mélanchon et Montebourg seraient en parfaite contradiction avec leur
idéologie socialiste, en présentant le protectionnisme comme une solution à la crise actuelle...? ils ne seraient donc pas crédibles ni sérieux sur ce point-là..? M. Le Pen, plus claire, moins
contradictoire serait, elle, le piège pour" l'homme de la rue", celui qui a le nez dans le guidon (bosse, bosse, bosse..) et n'a pas trop le temps de réfléchir...?
Il y en a d'autres...même Villepin entre dans la danse ! Il faut bien que chacun vienne avec ses arguments pour faire croire que tout à coup on a trouvé des solutions pour résoudre la crise (
protectionnisme, croissance...etc ) alors qu'il semblait ne pas y en avoir pour l'empêcher ( la crise ). Par ailleurs l'on continue à chercher à empêcher les gens de se réveiller en les
étourdissant d'indignation ou les anesthésiant intellectuellement. Il est vrai que ça fait tellement mal de se prendre un mur qu'on ne voulait pas voir.

Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche