Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 23:20



Couture

Dans le monde de la mode, il y a les collections automne-hiver et les collections printemps-été.












solstice equinoxe
En astronomie, l’hiver court du solstice d’hiver à l’équinoxe de printemps.

Dans l’hémisphère boréal, l’hiver météorologique court, conventionnellement, du mois de décembre au mois de février.







Illuminations
J’ai appelé cet album Collections d’hiver, parce que les photos ont toutes été prises du début du mois de décembre à la fin du mois de mars, durant l’hiver astronomique ou météorologique.



S’agissant des années 2008 à 2010, le mot Collections mérite donc bien d’être au pluriel.

Hiver 2 janvier 2010
L’album a été conçu pour le plaisir des yeux et non pour faciliter la démonstration du refroidissement des hivers sur cette période de quelques années.




Il est donc classé par ordre strictement chronologique. Toutefois les dates des clichés sont indiquées, afin que le visiteur puisse faire, en ayant quelque patience, les rapprochements qu’il souhaite d’une année à l’autre. Il constatera alors que rien ne vient contredire la thèse argumentée dans mon article précédent, bien au contraire.


Gustave Courbet, La remise des chevreuils, c. 1866A propos d’un article déjà ancien, un commentateur s’est étonné qu’un virulent opposant à l’écologisme comme moi puisse présenter de belles photos de la nature. Il n’est pas nécessaire d’être écologiste pour aimer la nature.  Les sectaires de l’écologisme pensent être les seuls détenteurs de l’amour de la nature. Une fois de plus ils sont dans l’erreur. Point n'est besoin d’hypostasier la nature pour l’aimer.


2 Santorin, OiaJ’ajoute cependant que mes goûts personnels, qui n’engagent que moi, comme toujours en matière de goût, font que j’aime d’autant plus un paysage que l’homme y a imprimé sa marque. Que seraient les falaises de Santorin sans les villages qui s’y accrochent ? Sûrement beaucoup moins émouvantes. Et la floraison d’un arbre fruitier est autant l’œuvre de l’arboriculteur qui le soigne que de la nature.


Dans l’album je me suis tenu à des photos prises durant l’hiver météorologique ou astronomique. C’est donc ici, en conclusion de ce petit mot, que je présente une photo d’automne que j’aime bien.


Autome Fontaine de Vaucluse

                                                                           Automne à Fontaine-de-Vaucluse



Mistral automne


                                                                                        










                                  Mistral d'automne



1er avril 2007 printemps













                                                                                                                                         Eclosion de printemps  



                         

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Berthod - dans Émotion
commenter cet article

commentaires

Sceptique 24/03/2010 07:28


Bien d'accord avec vous tous. Je vis, par désir, à la campagne, et je préfère mon jardin bien propre et bien fleuri, autant que faire se peut.


cdc 17/03/2010 21:27


"j’aime d’autant plus un paysage que l’homme y a imprimé sa marque". Désolé de me répéter, mais comme je suis d'accord avec vous ! Je voyage beaucoup, et depuis le hublot de mon avion je vois les
terres aménagées jusque près des déserts d'Afrique ou d'Asie, les villes clignotant dans les nuits, les traces de navires dans les mers - et parfois un avion, un autre, au loin, avec ses traces de
"contrails"... C'est beau, enfin, c'est mon point de vue. Les gens qui adorent les baleines mais détestent les Hommes m'ont toujours semblés bizarres.


Laurent Berthod 17/03/2010 23:18


Oui, je vous comprends très bien. J'éprouve une certaine fascination pour la compréhension des phénomènes de la nature. Je suis plus porté sur la biologie que sur la physique, sans pour
autant me désintéresser  de celle-ci. Il y a, en outre, le mystère étonnant du fonctionnement de l'esprit en général, de la raison en particulier, et des
rapports étranges et complexes qu'entretiennent la réalité et sa représentation.

Mais je ressens ausi une émotion esthétique devant certains spectacles de la nature. Plus souvent devant une nature humanisée que devant une nature sauvage.

Bien à vous.


cdc 17/03/2010 21:20


"Il n’est pas nécessaire d’être écologiste pour aimer la nature. Les sectaires de l’écologisme pensent être les seuls détenteurs de l’amour de la nature" Oh que j'aime cette phrase ! Encore que
dans mon cas, ce n'est pas "d'amour de la nature" qu'il s'agit - je ne crois pas à ce concept essentialiste de "Nature", quasiment une hypostase - mais de fascination pour les phénomènes naturels,
pour la physique si l'on préfère. La "Science", quoi. Sans moralisation. Comprendre.


iris 16/03/2010 10:19


A propos du com scandalisé par une, soi-disant, contradiction entre une belle photo de la nature et son auteur perçu comme anti écolo.
Moi, je vis à mi-temps dans un coin très sauvage...la forêt à 100 m ..J'ai avec la nature un rapport de force nécessaire. Si je la laisse faire, cette géante, elle m'envahit, elle me chasse, elle
me tue. Je suis obligée, par exemple, de tolérer la traversée de gros gibier sur mon terrain ( que je n'ai pas enclos par souci de continuité avec le paysage). Je vous garantis qu'il m'arrive
d'avoir des envies de braconner devant ma porte.
La forêt s'étend sur les anciens pâturages, le bois mort favorise l'apparition d'une multitude de bestioles pas forcément toutes sympathiques. Je suis obligée de lutter pour avoir un coin herbeux
et fleuri favorable à mon épanouissement.
La nature n'est ni bonne ni mauvaise, elle EST tout simplement et moi, j'en fais partie; de là découlent des choix, lucides pour les uns, obscurantistes pour les autres.
Je pense aussi ,comme L.B. que la nature équilibrée est celle où l'homme organise sa place et la défend. Il fut un temps où les moines faisaient acte de civilisation en défrichant...Maintenant on
se lamente tous les jours du manque d'arbres pour élargir les forêts...alors que l'étendue des forêts en France est plus vaste aujourd'hui qu'au 18èm siècle ( source ONF, je crois ).


Présentation

  • : Le blog de Laurent Berthod
  • Le blog de Laurent Berthod
  • : Les idées d'un blogueur politiquement incorrect. Comment pourrait-il en être autrement, je suis un vieil humaniste kantien et qui dit kantien, dit con et réac !!! Histoire des idées, épistémologie, progrès technique, agriculture intensive, distinction homme/animal, réchauffement climatique, religion et science, etc. : ce blog n’épargne aucune des bienpensances de notre monde postmoderne idéologiquement formaté par l’émotion médiatique.
  • Contact

Recherche